@LGP- Les autorités sécuritaires semblent décider à mettre de l’ordre dans le secteur du transport à Abidjan. De fait, une opération anti-gnambros engagée ce vendredi 13 septembre 2019 dans la commune de Cocody a abouti à l’interpellation de 100 personnes.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, Vincent Toh Bi, Préfet d’Abidjan a livré cette information. “Très tôt ce matin, environ 100 personnes suspectées de nourrir les réseaux de violence dans le secteur du transport ont été interpellées dans trois différents endroits dans  la commune de Cocody”, a posté le Préfet d’Abidjan dans sa note.

Lire aussi: Meurtre d’un gendarme à Yopougon: l’assassin présumé arrêté, les gnambros pourchassés à la Riviera

Selon Vincent Toh Bi, “les populations se plaignaient régulièrement de tracasseries, d’intimidations et d’actes de violences de la part de présumés intermédiaires du transport”.

Le Préfet d’Abidjan a par ailleurs signifié qu’une opération du même genre a eu lieu à Yopougon avec à la clé l’interpellation de 75 personnes.
“Les maires sont invités à proposer des solutions alternatives permettant d’éviter le champignonnement de gares anarchiques”, a-t-il ajouté.

Abraham KOUASSI