@LGP- En service à la cuisine de l’Ecole de Police d’Abidjan-Cocody, le sergent-chef B.A.Y avait récemment défrayé la chronique en se retrouvant au cœur d’un scandale homosexuel. L’officier était soupçonné d’user de son autorité pour entretenir des relations homosexuelles avec les élèves en formation.

Quelques jours après l’éclatement de ce scandale, le policier a été déféré. De fait, dans une note publiée sur les réseaux sociaux, le Tribunal militaire d’Abidjan (TMA) a annoncé que le mis en cause a été reconnu coupable «d’attentat à la pudeur ainsi que d’abus d’autorité».

«Sur dénonciation d’un élève sous-officier, victime, cet indélicat policier a été pris au piège et en flagrant délit pendant qu’il faisait la fellation à l’élève sous-officier V.B.Z. Le Sergent-chef B.A.Y a été reconnu coupable des faits mis à sa charge. Il a été mis aux arrêts et déféré à la MAMA pour attentat à la pudeur, abus d’autorité faits prévus et punis par le code pénal», indique le communiqué.

Notons que c’est le 14 août 2019 que le TMA s’est réuni autour de cette affaire.

Abraham KOUASSI