@LGP- Rencontres destinées à être un cadre d’échanges entre Guillaume Soro et ses partisans, les rendez-vous “Je Crush Soro” ont connu leur édition Parisienne ce samedi 10 août 2019.

Pour une première dans l’Hexagone, l’ancien président de l’Assemblée nationale a fait le plein de la salle choisie pour abriter la rencontre.

Diffusé en direct sur sa page facebook depuis Paris, plusieurs participants se sont présentés aux portes de la salle pour cette rencontre avec le président du Comité Politique. Ce, nonobstant la contribution financière demandée pour cette occasion, comme pour traduire leur engagement en faveur de l’ancien Premier ministre ivoirien.

“Ce n’est pas anodin. Tous ceux qui ont donné leur 10 Euros disent, M. Soro on n’a pas besoin de votre argent. Vous devez être fiers plutôt que ce qu’on voit à Abidjan”, a indiqué le député de Ferkessedougou pour justifier le choix d’une entrée payante.

“Certaines personnes viendront à Paris pour vous distribuer quelques billets de banques parce qu’ils auront besoin de vous. Mais après que vous ayez pris ces billets, il faudra attendez cinq ans avant qu’il ne se souvienne de vous”, a chargé Guillaume Soro.

“j’ai demandé qu’on participe pour montrer aux gens à Abidjan qu’on n’a pas besoin de nous amadouer”, a ajouté l’ancien patron de la Fesci.

Guillaume Soro n’a pas manqué de dire un mot sur la propension des autorités ivoiriennes à vanter la croissance économique. «Félix Houphouet Boigny a fait 17 % de croissance dans ce pays. Il n’a pas pris ça pour faire avis et communiqués. 9 % et puis on souffre comme ça ? C’est du fla-fla», dira t-il.

 

Steven IBRAHIM