@LGP- L’organisation internationale pour la liberté de la presse, Reporters sans frontières (RSF) demande la libération de 30 journalistes emprisonnés en Arabie Saoudite. L’information a été donnée le mercredi 10 juillet 2019, lors de la conférence mondiale pour la liberté de la presse, qui prend fin ce jeudi 11 juillet 2019.

Selon RSF, cette mesure constitue une opportunité pour l’Arabie saoudite d’accéder à la présidence du G20, alors qu’elle est épinglée dans l’affaire de l’assassinat de Jamal Khashoggi.

Par ailleurs, l’organisation internationale pour la liberté de la presse, avoue avoir gardé cette mission menée dans ce pays confidentielle. En effet, «RSF s’est  rendu à Riyad afin d’ouvrir une discussion sur la réforme urgente de la liberté de la presse, et plaider la libération des journalistes incarcérés», indiquent les responsables de l’organisation.

Yannick KOBO