@LGP- Le Nouvel Elan pour la Côte d’Ivoire (NECI) tient sa première Assemblée générale ce samedi 1er juin 2019. A quelques heures de cet évènement, Georges Koffi, président du Comité d’Organisation de cette rencontre s’est ouvert à nous.

Votre mouvement organise sa première sortie ce samedi. Pouvez-vous le présenter en détails ?

Le NECI , le Nouvel Elan pour la Côte d’Ivoire est une organisation de formation et d’éducation politique des jeunes. Il faut le préciser, le NECI n’est ni un parti politique, ni un mouvement de soutien à un quelconque parti politique. C’est tout simplement une structure de formation politique, qui se veut libre et indépendante.

Quels sont ses objectifs à court et moyen terme ?

A court terme, le NECI mettra en place un programme de formation bien défini présentant la situation politique nationale dans sa diversité d’opinion pour implanter les bases et les racines de la politique ivoirienne de sorte que les principaux acteurs qui doivent participer aux prochaines élections soit à mesure d’évaluer ce qui leur sera proposé.
Pour faire simple, le NECI formera l’élite politique capable de mener des débats responsables et de développer des idées et des programmes qui concourent au bien-être des populations.
 
A moyen terme, le NECI  se prépare pour la réalisation d’une académie de formation politique des jeunes à Yamoussoukro, ville natale du père fondateur de la Côte d’Ivoire Moderne. Pour inculquer les valeurs et les vertus politiques de ce qu’était celui-là qui nous a fait découvrir le facteur développement économique par la politique.

Qui peut être membre de votre organisation et quels seront vos rapports avec les politiques à quelques mois de la présidentielle 2020?

Tous les jeunes qui ambitionnent faire de la politique pour mieux contribuer à la construction de notre nation et qui souhaitent se former afin de faire la politique sainement et dans un esprit totalement civique, sont les bienvenus, au NECI.
Le NECI n’a pas de rapport spécifique avec un quelconque parti politique. Nous nous intéressons aux jeunes dans leur grand ensemble, sans distinction de parti politique, d’ethnie et de religion.

Nous voulons faire de la formation politique des jeunes, son cheval de bataille, afin de contribuer à la consolidation de la stabilité politique dans notre pays. 

L’avenir de notre nation se doit d’être préparé maintenant et nous jeunes devons prendre notre destin en main. Cela passe indubitablement par une bonne formation et maitrise de la lecture politique pour ne pas à revivre ce que nous avons déjà vécu en Côte d’Ivoire.
En quoi votre organisation compte de distinguer des autres déjà existants sur la scène ivoirienne?

Le NECI n’est pas un mouvement, encore moins un club de soutien. Le NECI est une association de formation politique des jeunes. Il se distingue des autres mouvements par sa conception, pas son sérieux, sa rigueur et la qualité des formations qui seront dispensées, car nous ne sommes pas un mouvement mais une structure de formation politique.

Propos recueillis par Steven IBRAHIM