@LGP- Dans une déclaration dont nous avons reçu copie, l’Intersyndicale du secteur des médias en Côte d’Ivoire – ISMCI condamne le licenciement d’un des candidats à la présidence de l’Unjci et dit se réserver le droit de saisir la justice. Ci-Dessous la déclaration.

L’Intersyndicale du secteur des médias en Côte d’Ivoire – ISMCI -, faitière des 11 organisations syndicales du secteur de la presse ivoirienne, a appris au même titre que l’ensemble des acteurs des médias, ce mercredi 10 juillet 2019, le licenciement du Journaliste Franck Ettien de l’entreprise éditrice du Journal «Le Rassemblement».

Selon les informations que nous avons eues, le travailleur Franck Ettien a été licencié pour le simple motif de sa volonté de briguer le poste de la présidence de l’UNJCI.

L’Intersyndicale du secteur des médias en Côte d’Ivoire, s’insurge totalement contre cette décision qui n’est rien d’autre qu’un licenciement abusif ne respectant aucune règle du code du travail ivoirien. 

Par conséquent, le comité exécutif de l’Intersyndicale du secteur des médias en Côte d’Ivoire invite les décideurs du Journal concerné à tout mettre en œuvre pour surseoir à cette décision impopulaire qui n’honore guère les médias ivoiriens.

Au cas échéant, le comité exécutif de l’Intersyndicale du secteur des médias en Côte d’Ivoire se réserve le droit de saisir les tribunaux pour faire valoir les droits du travailleur Franck Ettien.

Abidjan, le 10 Juillet 2019

Pour le Comité Exécutif de l’ISMCI

Le Président

Glodé Francelin