@LGP- S’il n’a pas encore été clair concernant sa participation ou non à l’élection présidentielle d’octobre 2020, Alassane Ouattara devrait bien ne pas tenter de rester au pouvoir pour encore cinq années.

Généralement bien informé, La Lettre du Continent a livré des détails sur ce que pourrait être la suite du parcours professionnel d’Alassane Ouattara. Selon le périodique français, l’ancien Directeur Afrique du Fonds monétaire international (FMI) pourrait prendre la tête du Fonds d’investissement Qatari en Afrique.

Profitant de ses bonnes relations avec Nicolas Sarkozy, ancien président français et conseiller de choix des dirigeants qataris, Alassane Ouattara devrait se voir confier la direction de l’instance qui est annoncé comme un puissant outil financier.

Cette information confirme les déclarations faites par le chef de l’Etat ivoirien en décembre 2017. « J’avais un cabinet de conseil qui me rapportait beaucoup d’argent, que j’ai dissous pour ne pas avoir de conflits d’intérêts. Je voudrais reprendre cette activité », avait alors laissé entendre Alassane Ouattara.

Si son retrait de la course à la présidentielle parait acquis, le président du RHDP souhaite cependant s’assurer que son parti demeure au pouvoir. Ainsi, toujours selon La Lettre du Continent, le chef de l’Etat a désigné Amadou Gon Coulibaly pour porter les couleurs du parti unifié.

Le média basé en France croit même savoir que le numéro 1 ivoirien a déjà fait part de ce choix à son homologue français, Emmanuel Macron.

Steven IBRAHIM