@LGP- Le député Alain Lobognon sera de nouveau devant la justice ivoirienne, le jeudi 25 juillet prochain. Cette fois-ci, devant la Chambre judiciaire de la Cour suprême, suite à un pourvoi en cassation.
Selon ce proche de l’ex-président de l’assemblée nationale, Guillaume Soro, il a été arbitrairement détenu et condamné à la prison ferme, avant d’être condamné en sursis en appel. Et ce, en violation de ses statuts d’ancien membre de gouvernement et de député de la nation. A en croire l’ancien ministre ivoirien des sports, il s’agira pour son conseil et lui, d’obtenir l’annulation de cette condamnation injuste.
Député de Fresco, Alain Lobognon avait été condamné le 29 janvier 2019, à un an de prison ferme en première instance, pour «divulgation de fausse nouvelle, trouble à l’ordre public et incitation à la violence». Le 13 février 2019, il écope de 6 mois de prison avec sursis en appel.

En effet, en début janvier de cette année, il annonçait sur sa page twitter que le procureur avait ordonné l’arrestation de Jacques Ahouo, député PDCI et maire élu du Plateau, alors que ce dernier était inculpé pour «détournement de deniers publics».

Yannick KOBO