@LGP- Le Pdci et le Fpi, tendance Laurent Gbagbo ont animé une conférence de presse conjointe ce mardi 10 septembre 2019 au siège du parti vert-blanc à Cocody.
Les responsables des deux partis, Brahima Kamagaté pour le Pdci et Koné Boubacar pour le Fpi, tendance Gbagbo actent ainsi leur alliance. Par l’annonce d’un meeting qui devrait se tenir le samedi 14 septembre prochain dans le quartier de Marcory, au sud d’Abidjan. La thématique centrale de ce rassemblement est «la réconciliation» aux dires des conférenciers.

Si cette rencontre de presse est apparu comme le point de départ concret de l’alliance entre les deux partis, il aussi servi de lieu de clarification de la position du Pdci dans le débat qui mine depuis des années le Fpi, et qui l’a divisé en deux clans ; Affi N’guessan d’une part avec la partie légale du parti à la rose et, d’autre part les GOR (Gbagbo ou rien) tenu par Laurent Gbagbo lui-même depuis sa sortie de prison. «Pour le Pdci, le président du Fpi s’appelle Laurent Gbagbo», a tranché net Brahima Kamagaté qui parlait au nom du parti d’Henri Konan Bédié.


Il n’y a longtemps, Pascal Affi N’guessan avait réagi en trouvant «dommage que le Pdci ait pour porte-parole principal le Fpi de Assoa Adou», entendre le Fpi tendance Gbagbo.

Chris Monsékéla