Depuis le week-end dernier, que de salive et d’encre ont coulé, après les propos du Porte-parole adjoint Jean-Louis Billon et du Secrétaire exécutif en chef du PDCI, Maurice Kacou Guikahué. Le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié qui suivait de près l’évolution de la situation entre le RDR et le PDCI qui devenait exécrable de jour en jour, vient de mettre fin à la polémique.

S’indignant du fait qu’à chaque fois que son nom est évoqué ou associé à une quelconque cérémonie, cela déchaine les passions au point de susciter « frilosité » et des problèmes à n’en point finir, l’ancien président de la Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour marteler à qui veut l’entendre ces mots : « Par rapport à la présidentielle de 2020, les orientations que j’ai données concernant la promotion de la candidature d’un cadre du PDCI-RDA demeurent d’actualité ». Comme pour confirmer que son assertion est péremptoire, et donc approuvée par le président de la République, le président Bédié révèle ceci : «Le président Ouattara et moi échangeons tous les deux jours, il n’y a donc pas le feu en la demeure ».

C’est d’ailleurs pour aplanir tout ce qui pourrait apparaitre comme malentendu, que le président Bédié a donné l’assurance de rencontrer le président Ouattara dans quelques jours, avant de se retirer à Daoukro.

Yannick Kobo