PARTAGER

Les deux Corées vont chercher cette année à mettre fin à la guerre de manière permanente, selon le communiqué conjoint publié ce vendredi à l’issue d’un sommet historique, 65 ans après que le conflit se fut achevé sur un armistice plutôt qu’un traité de paix.

Les deux voisins chercheront à rencontrer les Etats-Unis, peut-être aussi la Chine – signataires tous deux du cessez-le-feu – « en vue de déclarer la fin de la guerre et établir un régime de paix permanent et solide », dit le texte.

Une désescalade qui doit nécessairement passer par une dénucléarisation de la péininsule, à laquelle s’engagent les deux leaders : « La Corée du Sud et la Corée du Nord confirment l’objectif commun d’obtenir, au moyen d’une dénucléarisation totale, une péninsule coréenne non nucléaire. »

Des déclarations d’intentions qui doivent rapidement s’accompagner de gestes. Le président sud-coréen Moon Jae-in effectuera cette année une visite à Pyongyang, et les deux pays organiseront en août une nouvelle réunion des familles séparées depuis la fin de la guerre il y a 65 ans.

Lire la suite sur RFI

PARTAGER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + huit =