PARTAGER

La ministre de la santé et de l’hygiène publique de Côte d’Ivoire, a interpellé les chauffeurs d’ambulance et les autorités sanitaires de Toumodi dans l’utilisation efficiente du matériel roulant qui est, selon elle, strictement réservé au transport des malades. Elle a, par ailleurs, annoncé l’envoi d’une clinique mobile pour la population.

La ministre de la santé et de l’hygiène publique, Raymonde Goudou, a annoncé, samedi dernier au cours d’une cérémonie de remise d’une ambulance à l’hôpital général de cette localité, l’octroi d’une clinique mobile. Un don qui vise au rapprochement des populations d’avec les services de santé. Cette clinique mobile assurera des consultations gratuites. Mais à l’occasion Raymonde Goudou a fait une mise en garde contre la mauvaise utilisation du matériel roulant dans les structures sanitaires. «Nous avons connu beaucoup de déboires. Les ambulances qui ont été remises par exemple aujourd’hui dans deux jours, ça fait des accidents, ça fait des sorties de route. Une ambulance c’est pour transporter les malades qui sont référés dans une autre structure sanitaire. Elle n’est pas faite pour transporter les femmes du directeur de l’hôpital ou du directeur départemental de la santé», a-t-elle averti. Avant de révéler que ce sont 100 ambulances que l’Etat a distribuées aux structures sanitaires en 2016. «C’est unique dans l’histoire de la Côte d’Ivoire», précisera t- elle. D’où son interpellation pour la bonne gestion des ambulances. «Il faut qu’on arrête ça. L’ambulance n’est pas faite pour transporter l’épouse du directeur tous les mercredis au marché. Je profite de cette cérémonie pour dire qu’il faut qu’on arrête, il faut qu’on soit sérieux», a insisté la ministre de la santé et de l’hygiène publique.  C’est pourquoi, elle a exhorté le préfet à y veillez et à en faire en sorte qu’au niveau de la direction de l’hôpital une ligne soit dégagée pour la maintenance des équipements et des ambulances.

Armand Koffi

Correspondant régional

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + douze =