PARTAGER

Plus de deux mois, après le scandale au guichet unique automobile, le ministre des transports, Amadou Koné, ministre de tutelle, a effectué ce mardi 12 juin 2018, une visite de travail dans les locaux de cette structure étatique.

C’est le directeur par intérim de Côte d’Ivoire Logistique, le colonel Pascal Tea qui fait l’état des lieux du guichet unique automobile. Il fait remarquer au ministre des transports, la reprise effective des activités, et de se satisfaire de l’enregistrement d’environ 1000 véhicules en «traitement».

Quant au ministre Amadou Koné, il a mis en exergue l’épineux problème d’absence d’un processus dématérialisé. En effet, la dématérialisation devrait permettre de régler la question liée aux faux frais et leur impact d’une part sur le coût des véhicules et d’autre part sur l’économie nationale. Et ce, en centralisant et en facilitant les procédures, afin d’améliorer le suivi et la transparence, et de réduire le temps de dédouanement des véhicules importés. A cet effet, le ministre a indiqué que des réflexions et des consultations seront menées d’ici la fin de la semaine.
S’agissant de la concession de Côte d’Ivoire Logistique, le ministre des transports, Amadou Koné, a fait savoir qu’elle ferait l’objet d’un audit, dont les rapports devraient être publiés avant la fin du mois de juin. A en croire le ministre, les conclusions de cet audit détermineront la portée judiciaire à l’encontre de la concession de Côte d’Ivoire Logistique.

Yannick Kobo
jacobblague@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 11 =