@LGP- Les producteurs réunis au sein du syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (SYNAPCI) ont décidé de la suspension de leur mot d’ordre de grève. Cette décision fait suite à des rencontres avec le Conseil café-cacao, sous l’égide du Comité national de réflexion pour la mise en place de l’interprofessionnel. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse, ce jeudi 21 mars 2019, à la maison de la presse à Abidjan-Plateau.

Selon M. Soro Penantirgué, secrétaire général du nouveau comité national de réflexion des producteurs de café et de cacao mis en place, qui avait à ses cotés Koné Moussa, président national du Synapci, après une dizaine de rencontres avec les collaborateurs du directeur général du Conseil café-cacao, dont la dernière a eu lieu ce jeudi, «le comité national de réflexion et le Synapci ont décidé de mettre fin à la grève». Selon le conférencier, le directeur général du conseil café-cacao a décidé de mettre sur pied, une plateforme au sein de laquelle toutes les questions relatives à la vie de la filière feront l’objet d’un traitement. 

Pour rappel, le synapci avait projeté une grève le mardi 19 mars dernier qui devrait être suivie d’un sit-in devant la Caisse de stabilisation (Caistab). Cette grève visait à réclamer à l’Etat de Côte d’Ivoire, notamment le paiement de la somme de 1,6 milliard FCFA, au titre du prix différentiel des reports de stocks entre les campagnes principales et intermédiaires de 2016-2017.

Cette autre conciliation, porte à deux le nombre de suspension de mot d’ordre que ce syndicat accorde au gouvernement pour le même objet.


Yannick KOBO