@LGP- Les cours n’ont pas repris dans l’enseignement primaire et secondaire public, ce lundi 11 février 2019. En dépit  de l’appel à la reprise des cours, lancé par Kandia Camara,  ministre de l’éducation nationale.

En effet plusieurs établissements scolaires sont restés fermés, ce lundi, a constaté La Générale de Presse à Yopougon, dans la plus grande commune du district d’Abidjan. De l’Epp Sogefhia3 de Ficgayo à l’Epp Libanaise au Maroc en passant par le groupe scolaire de Siporex et Selmer, les écoles étaient vides. Ni enseignants, ni élèves, encore moins un responsable d’école, auprès de qui l’on aurait pu se renseigner.

Idem au groupe scolaire Siporex8 où il y a pas eu cours.

Dimanche, lors du journal télévisé, un communiqué du ministère de l’éducation nationale, appelait les enseignants au sens de la responsabilité et à la reprise des cours ce lundi. Cet appel, on peut le dire, n’a pas été entendu par les grévistes.

La grève qui est entrée dans sa quatrième semaine, faut-il le rappeler, a été lancée par la Coalition des syndicats du secteur éducation et formation de Côte d’Ivoire (Cosef-ci) qui revendique, entre autres,  une revalorisation des primes de logements. Son porte-parole, Attaby Pacôme, avait annoncé le 02 février dernier «la reconduction de la grève jusqu’à nouvel ordre». C’était lors d’une assemblée générale à Yopougon.

Yannick KOBO