5.595.075.998 FCFA, c’est le montant du préjudice causé par les cybercriminels en Côte d’Ivoire en 2018 selon la Plate-forme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC). L’information a été livrée ce lundi 1er avril 2019 par l’agence de lutte contre la cybercriminalité à l’occasion de son bilan pour l’année écoulée.

La rencontre qui s’est déroulée dans les locaux de l’Agence de régulation des Télécommunications en Côte d’Ivoire (ARTCI) à Marcory a été le lieu pour la PLCC de faire savoir que 98% de des victimes ayant porté plainte en 2018 résident en Côte d’Ivoire.

En outre, ce sont 89 individus qui ont été interpellés dont 73 déferrés. A en croire  le Commissaire Mamadou Fofana de la PLCC, ce sont 2860 plaintes qui ont été enregistrées en 2018. A en croire le policier, les criminels sont en moyenne âgés de 24 ans.

Les arnaques concernent notamment le porte-monnaie électronique (mobile money), l’usurpation d’identité ainsi que l’atteinte à l’image et à l’honneur. Notons par ailleurs que 92% des personnes déférées sont des hommes.

Steven IBRAHIM