PARTAGER

Le Nigéria, l’Egypte, la Tunisie, le Sénégal et le Maroc, ce sont les pays qui représenteront le continent africain pendant la Coupe du monde 2018, qui se déroulera en Russie, du 14 juin au 15 juillet prochain. A 48 heures du coup d’envoi de cette compétition, quel pays pourra-t-il, à défaut de remporter le prestigieux trophée, franchir enfin le cap des quarts de finale et faire un parcours honorable ? C’est l’une des questions que se posent les amoureux du football africain qui attendent avec impatience le début des hostilités.
Si l’on veut se fier aux résultats des matchs de préparation des différentes nations africaines qualifiées pour la coupe du monde «Russie 2028», l’on peut dire que la chance de voir une sélection atteindre les quarts de finale sont très minimes pour ne pas dire nulles. Cependant, il faudra que les équipes corrigent quelques petits détails dans leur jeu, afin d’espérer faire une bonne impression au cours de la compétition. Ainsi, à deux jours du début de la plus grande ‘’fête’’ du football, l’on pourrait se permettre de passer au décryptage les chances de victoire des 5 pays qui défendront l’Afrique en Russie.
– La sélection Marocaine
Logée dans le groupe B avec l’Espagne, le Portugal et l’Iran, la sélection marocaine devra se battre pour sortir des phases de poule avec toutes ses armes. Coaché par le sélectionneur français Hervé Renard, le Maroc est l’une des meilleures équipes africaines du moment. Les victoires récentes face à la Slovaquie (2-1) puis l’Estonie (3-1), font des Lions de l’Atlas, une équipe qui pourra créer la surprise, même si les réalités des matchs amicaux sont loin de ressembler à celles des matchs officiels.
Les Super Eagles du Nigéria
Premier de son groupe lors des qualifications, le Nigéria part confiant pour affronter la compétition, avec une équipe rajeunie et au top physiquement. La sélection nigériane peut donc se faire une place pour les quarts de finale, après l’Argentine de Lionel Messi, proclamé grand favori de la poule D. Notons que Les Super Eagles ont l’habitude de rencontrer dans la compétition la sélection argentine et ils avaient réussi à surprendre celle-ci 4-2 en match amical au cours du mois de novembre 2017. Bien sûr, ce ne sera pas la même paire de manches en match officiel et tout se jouera sans doute lors des deux premiers matchs face à la Croatie, le rival numéro un du Nigeria dans ce groupe, et l’Islande, la surprise de l’Euro 2016.
– Le Sénégal
Dirigé par Aliou Cissé, la sélection sénégalaise pourra passer les phases de poules sans grandes difficultés, au vu du calibre de ses voisins du groupe H, notamment la Pologne, la Colombie et le Japon. Et surtout que les Lions de la Téranga ont battu lundi 11 juin 2018, la Corée du Sud (2-0). Les hommes d’Aliou Cissé, dirigés par un Sadio Mané en feu cette saison avec son club Liverpool FC, entameront la compétition avec confiance. Certes, la Colombie de Falcao et James Rodriguez semble partir avec une longueur d’avance. Mais face à la Pologne de Lewandowski et contre le Japon, l’espoir est permis. Cependant, il faut noter tout de même que le Sénégal devra corriger quelques failles dans son jeu, avant d’espérer atteindre les 8èmes de finale de la Coupe du monde 2018.
–  La Tunisie
Classée à la 21ème place des pays africains, après avoir chuté de 7 places au récent classement FIFA, la Tunisie est positionnée dans le groupe G, accompagnée de la Belgique, l’Angleterre et le Panama. Battue en amical le 9 juin dernier par l’Espagne (1-0), la Tunisie se retrouve dans une poule très serrée. Elle devra ainsi se donner à fond afin d’atteindre le second tour de la compétition. Rappelons que pour se qualifier pour la phase finale de cette Coupe du Monde 2018, la Tunisie a d’abord dû se défaire de la Mauritanie, puis elle a conclu à la première place du groupe A, en ne devançant que d’un petit point la République Démocratique du Congo.
– L’Egypte

Malgré sa très lourde défaite (3-0) face à la Belgique, le 6 juin 2018, lors des préparatifs, la sélection égyptienne reste cependant aux yeux de tous les fans du ballon rond, la meilleure équipe africaine du moment, avec sa star de Liverpool Mohamed Salah, appuyé par un groupe très soudé. Même si l’attaquant des Reds est pour le moment incertain pour les premières rencontres des Pharaons, l’Egypte est le pays qui pourra peut être allé le plus loin possible dans cette compétition. Car il ne semblerait pas illogique que les Pharaons terminent en tête de leur groupe, qui s’annonce ouvert, composé notamment de la Russie, le pays hôte qui peine à chasser les doutes, l’Uruguay et l’Arabie Saoudite.

Georges Kouamé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + dix-neuf =