@LGP- La destruction du stock de 18 tonnes de riz  jugé malpropre à la consommation débute le mardi 16 avril prochain, au centre de valorisation et d’enfouissement technique de Kossihouen. Cette information émane d’un communiqué du ministère du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME.

En effet, une cargaison de 18.000 tonnes de riz d’origine birmane, avait été déchargée au port autonome  d’Abidjan du 11 au 18 mars par le navire Océan Princess, en provenance d’Asie. Après les expertises et diligences requises en la matière, le ministre Soulemane Diarrassouba, a ordonné le 30 mars 2019, la saisie réelle et la mise sous scellé de ce stock en vue de sa destruction.

La découverte de l’origine et de la qualité suspecte  de cette cargaison de riz, avait fait couler assez d’encre dans la presse et suscite l’émoi au sein des populations.

Yannick KOBO