LGP- Moins d’une semaine après le vaste réaménagement dans l’armée qui s’est traduit par des nominations à plusieurs niveaux de la chaîne de commandement, la Côte d’Ivoire aurait réceptionné, ce samedi 9 mars 2019 si l’on en croit lesjusticiersdunet.com, un important équipement militaire. Ce matériel qui n’a fait l’objet d’aucune communication officielle ni sur son opportunité ni sa quantité pourrait s’inscrire dans la logique de la revelation de la Lettre du Continent qui annonçait dans l’une de ses publications une sorte de course à l’armement en Côte d’Ivoire. Ce, à moins de deux ans de la présidentielle. Ce qui n’est pas de nature à rassurer les Ivoiriens et les investisseurs. 

Pour rappel La Lettre du Continent avait indiqué la création d’une unité de lutte contre le grand banditisme qui se présente comme une force parallèle aux mains du frère cadet du président Alassane Ouattara, Birahima Téné Ouattara. Cette information avait fait réagir l’Etat-major des armées qui a démenti l’information. S’attirant une certaine critique qui aurait voulu que la vocation de cette unité mise en cause ait été expliquée aux Ivoiriens bien avant.

Si l’information relative à l’atterrissage de l’avion Iliouchine 76 dont la cargaison aurait été déchargée durant au moins onze heures d’horloge, selon le site, s’avère juste, ce serait tout simplement la preuve que la Côte d’Ivoire s’est inscrite dans la discrétion dans la course à l’armement. Reste à espérer que ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre de la loi de programmation militaire et non au profit d’unité parallèle.

Charlène ADJOVI