PARTAGER

Le chômage des jeunes, la pauvreté et bien d’autres problèmes qui minent la société ivoirienne ont été passés en revue par le député de la circonscription du Gbon, Touré Apha Yaya, dans une déclaration publiée sur sa page officielle Facebook, ce jeudi 28 juin 2018, dont nous avons eu copie. Ci-dessous, nous vous proposons l’intégralité de sa déclaration.

Le continent africain est confronté à de nombreux problèmes. Quelques uns de ces problèmes s’appellent pauvreté, chômage, sous-emploi, conflits sociopolitiques, maladies endémiques, etc. Plusieurs remèdes ont été proposés pour résoudre ces problèmes avec des résultats mitigés. Parmi ces remèdes figurent en bonne place les politiques d’ajustement structurel (PAS). Ces dernières étaient mises en œuvre sous les auspices des institutions de Brettons Woods à savoir la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International. Les réformes macroéconomiques ont certes aidé certains des pays africains à relancer leurs économies respectives, mais cette relance ne s’est pas traduite en création d’emploi et de réduction de la pauvreté, et la situation de l’emploi des jeunes est demeurée critique. La soutenabilité même de la croissance n’était pas garantie.

Notre pays a nécessairement besoin d’une bonne politique de lutte contre le chômage des jeunes qui se matérialisera par la création effective des millions d’emplois à travers nos régions.
L’heure n’est plus aux débats insensés et creux mais plutôt à l’union d’une jeunesse forte pour la lutte contre le chômage dans notre pays.

Pour cela il nous faut SORO Guillaume comme Président en 2020 qui pourra aider la jeunesse ivoirienne à atteindre cet objectif car étant jeune comme nous il connaît nos difficultés.

La candidature à la Présidentielle de SORO Guillaume en 2020 ne doit plus faire l’objet d’un débat car il le sera.
Il est le candidat de la jeunesse
Il est le candidat qui donnera de l’espoir à la nouvelle Génération.

Toure Alpha Yaya
Député Maire de Gbon Kolia Sihanla
Président Fondateur du Rassemblement des jeunes de Côte d’Ivoire (RJCI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + 7 =