PARTAGER

La ville de Bouaké est, depuis plus d’une semaine en proie à une pénurie d’eau. Selon les autorités municipales, la préfète et les services de la Sodeci, s’expliquant devant les chefs de quartiers, représentants de communautés et les étudiants pour calmer leur impatience : il s’agirait d’une mauvaise pluviométrie conjuguée à des travaux de carrières qui ont accéléré la baisse des eaux servant à alimenter le barrage d’alimentation de la ville.
Le directeur régional de la Sodeci, Armel Kouadio N’Guessan Goman a expliqué à cette occasion, qu’il faut avoir un nouveau ‘’point de prise d’eau’’ pour éviter les désagréments de cette nature dans le futur.’’ A long terme, l’Etat et la Sodeci ont identifié un certain nombre de forages à réaliser dans l’urgence. Ce sont des solutions déjà en cours ’’ a-t-il ajouté.
La compagnie de distribution d’eau (Sodeci) a procédé hier à des délestages d’une zone à une autre ; des citernes des sapeurs-pompiers, de la Sodeci et de l’office national de l’assainissement et du drainage alimentent l’hôpital, l’université et des prisons, en plus des quartiers sinistrés avec des rotations d’un jour sur deux dans certaines zones.
Il faut noter que le barrage fournissait 70% d’eau et approvisionnait une population de 1,5 millions d’habitants dont plus de la moitié serait impactée par ce manque d’eau.

Brigitte Komondi

PARTAGER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − huit =