@LGP- L’opération de démantèlement des panneaux non autorisés initiée par le conseil supérieur de la publicité (CSP), a permis de démolir 32 panneaux à Port-Bouët la semaine dernière, et la démolition de 32 panneaux  le 12 mars 2019 à Koumassi.

Selon Abel Kouassi, chargé d’affichage au CSP,  cette opération s’inscrit dans le cadre de l’assainissement et de la réorganisation de l’affichage publicitaire, dans le district autonome d’Abidjan. «Mais avant le processus de démantèlement, il y a eu la phase de stickage des panneaux ne respectant pas le décret de 2007, qui régit l’affichage publicitaire en Côte d’Ivoire, c’est-à-dire les panneaux positionnés à moins de 100m des carrefours, et aux entrées et sorties des courbes», a-t-il indiqué. En outre, le premier responsable de l’affichage au CSP, a fait savoir que les panneaux «inconnus», parce que non identifiés de façon visible et lisible par le propriétaire, sont également démantelés.

Par ailleurs, Abel Kouassi informe les personnes physiques, qu’elles ont la possibilité de rentrer en possession de leurs panneaux, à condition de payer l’amende prévue à cet effet. Aussi, les régies publicitaires qui ont oublié d’identifier les panneaux arrachés, peuvent également entreprendre la même démarche.

Yannick KOBO

(Info: Sercom)