@LGP- Suite à la rumeur de présence de riz avarié dans le port autonome d’Abidjan (PAA), le directeur général du commerce extérieur, Kaladji Fadiga, a annoncé le mardi dernier, les mesures prises par gouvernement et rassuré les populations.
«Nous avons été alertés le 11 mars 2019, de l’arrivée d’un bateau qui contenait une cargaison de 18 000 tonnes de riz en provenance de la Birmanie et de l’Inde. Cette cargaison est encore sous douane. Elle n’est pas encore sortie de la zone portuaire. Par conséquent, ce riz ne peut pas se retrouver dans le commerce», a rassuré Kaladji Fadiga.
A en croire Kaladji Fadiga, un échantillon de ce riz a été prélevé et acheminé vers des laboratoires pour analyse, précisant que les résultats seront disponibles dans une semaine. Selon le directeur général du commerce extérieur, hormis le riz, le gouvernement prend des mesures pour s’assurer que tous les produits de grande consommation sont soumis à des contrôles rigoureux. Et d’ajouter qu’« avec le programme de vérification de conformité, 2 811 produits de grande consommation seront soumis à un contrôle».


Yannick KOBO